AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentations de Miya Elanyre

Aller en bas 
AuteurMessage
Miya Elanyre

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 21
Localisation : France

Carte d'Identité.
PV:
10/10  (10/10)
MP:
10/10  (10/10)
Exp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Présentations de Miya Elanyre   Sam 31 Juil - 22:37

Nom :

Miya

Prénom :

Elanyre

Âge :

26 ans

Continent d'Origine :

Fulmeni

Groupe :

Fulmenienne

Rang :

Enchaînée

Charactéristiques physiques :

De longs cheveux blancs grisonnants comme les éclairs tombant du ciel de son continent, soyeux par dessus tout et bien lisses, tels le vent ... De beaux yeux en amande noirs comme la nuit pendant l'orage ou comme le coeur de certaines plantes de Telluristia, doux et tristes, à la fois comme la mort et la vie. Son kimono jouant de l'époque blanc comme l'espoir et les croyances perdues couvrant son corps comme fait dans de parfaits moules, Elanyre a la passion des hommes entre ses mains douce ornées de fins doigts. Des marques rouges sur son corps, tatouage de ses défunts parents qui la maltraient autrefois, peau assez claire contrastant avec la nuit et jambes taillées en fuseau. Cela n'est que le pâle résumé d'une femme au charme paraissant perdu depuis les tristes années de Fulmeni où elle ne fut pas même prise en compte. La seule chose qui puisse paraître un défaut dans la perfection de son corps et son visage est peut être ses oreilles qui sont allongées, pointues, peut être disgracieuses pour elle mais si attirant pour les jeunes hommes.

Caractéristiques mentales :

Si elle est très douce envers plus petit qu'elle comme si un instinct encore inconnu l'habitait, elles peut s'avérer blessante et rude avec ceux qui ne vaillent la peine de rien. Toujours soumise dans sa jeunesse, Elanyre ne supporte pas les gens vantards et sarcastiques. Elle s'attache difficilement aux gens, méfiante comme une bête sauvage mais malgrès çà, elle s'est très attachée à son frère qui est mort à présent. La vie est pour elle une question de temps, oublions le passé, ne pensons pas au lendemain et savourons l'instant présent avec passion et dévouement. C'est ce qu'elle dit sans cesse alors que les gens autour d'elle se précipitent. Elle adore les éclairs (et en est servie dans Fulmeni) et ils sont son inspiration capitale. Tel un oiseau dans une cage, Elanyre est malheureuse, alors qu'elle a une joie de vivre extraordinaire. Mais c'est parcequ'on est malheureux qu'on est heureux, c'est une autre de ses devises.

Aime :

Tout ce qui est philosophique, les éléments naturels, les perturbations prouvant chaques fois la puissance de la nature et la vie en général. Ses congénère, vagabonds aujourd'hui avec qui elle a tissé des liens. Fulmeni et ses habitants, qu'elle trouve sympathiques mais surtout Zephyr, le dieu du vent. Il est peu vénéré mais si puissant, comme le vent justement. Elle aime aussi les animaux et bêtes portants des ailes, adère totalement à cette religion.

Aime pas :

Les batailles qui ne servent à rien et les choses louches du moment, les bains de foules mais aussi rester toute seule. Un peu contradictoire, elle déteste et adore les gens. "Certains sont simples, qu'ils soient riches ou pauvres. D'autres sont au-dessus de leurs moyens, et se croivent surtout au-dessus des gens simples. Je déteste çà." C'est ce qu'elle dit souvent.

Arme :


C'est une chaîne faite de diverses choses de fer, métaux, aluminium et autres qui sont unes à unes emboîtées grâces aux forces magnétiques d'Elanyre. A la fois chaîne pour la magie et le corps-à-corps, Requiem porte bien son nom. Chaques secondes sont bénéfiques pour Elanyre puisque l'arme, en plus d'augmenter l'intelligence et la force, absorbe les champs magnétiques pour alimenter sa manieuse. La chaîne est constituée de légers petits maillons bien solides avec des pics sur les côtés, de fait à trancher l'ennemi de l'intérieur au moment de l'impact. Requiem, animée par les impulsions magnétiques, a même le pouvoir de chanter pour ses victime, une fois qu'elle a bien été tachée de sang ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miya Elanyre

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 21
Localisation : France

Carte d'Identité.
PV:
10/10  (10/10)
MP:
10/10  (10/10)
Exp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Présentations de Miya Elanyre   Lun 2 Aoû - 14:13

Histoire :

C'était il y a vingt deux années de cela ... Elanyre n'était encore qu'une jeune enfant de quatre ans, un âge où rêve, ignorance, légerté et joie riment avec banalité. Un âge où on est la chouchoute des parents, où on ne travaille et n'apprend pas encore. Tous les enfants de quatre ans sont, pour la plupart, épanouis .... Seulement sur Fulmeni, les nuages ne s'envolent pas, les éclairs font toujours tant de bruit et les nuits, dans les maisons comme dans celle d'Elanyre à l'époque, sont toujours perturbées. Les parents étant violents, pas une nuit ne se passe sans que des cris se fassent entendre. Elanyre ne sait pas très bien pourquoi et malheureusement, son frère est plus petit qu'elle et ne comprend rien non plus. Les mots sont tous hurlés : "Tu n'es pas fichu d'entretenir ta famille !!" Le père répond : "Si tu te mettais à travailler çà irait peut être mieux !!" Même l'aide ménagère robotique de la famille vient se réfugier dans la chambre des enfants. Les cris sont accompagnés du ciel qui gronde et éclate. Le frère d'Elanyre, d'ailleurs, éclate en sanglots. Il n'a que deux ans et est très perturbé, déjà par les hurlements mais surtout pour sa maladie incurable, conduisant directement à la mort. Elanyre va calmer le petit garçon en lui carressant le visage. Automatiquement, les pleurs se calment, la dispute aussi ... Mais comme on dit, c'est le calme avant la tempête, et le dicton a bien raison puisque, sur le coup, le bruit de vaisselle brisée retentit. Guidé par sa programmation, le robot intervient pour rammasser, le père se met en colère, et donne un coup dedans, ce qui le casse avant d'appeller sa fille pour venir le réparer. Car sur Fulmeni, les enfants sont vite habitués à la machinerie, et déjà à seulement quatre années, Elanyre ne fait presque aucune erreur. La soirée se termine finalement dans un silence pesant et la journée suivante dans une guerre froide pour que la dispute reprenne de nouveau en pleine nuit, envenimée par les nouvelles erreurs des deux adultes.
C'est là le principe de la petite enfance d'Elanyre.

A treize printemps, âge où le corps change, où l'on devient adolescente, où les jeunes hommes commencent à attirer, Elanyre est une élève modèle. Incollable sur les sorts magnétiques et imbattable à la chaîne. Pourtant, dans son coeur, rien n'est si rose: sa mère est mise en hôpital psychiatrique, son père est dépressif et son frère est mort dans d'atroces souffrances dûes à sa maladie. A ce moment même, d'horribles guerres civiles ont frappées le continent et il est très rude de ce faire de nouvelles amies pour Elanyre qui, en plus d'être réservée, vie dans une famille dite "hostile". Car comme partout, les familles différentes ou malheureuses sont sujettes à d'affreuses rumeurs qui sabotteraient encore davantage leur sale image. Elanyre rencontrera tout de même un jeune homme agréable, affectueux et populaire mais les millions d'ennemies de la jeune fille empêcheront au couple de se former. Diverses rumeurs se font entendre sur la famille Miya : trahison, drogue et même comerce illégal de machines.

A ses dix-huit printemps, Elanyre est diplômée par son camp d'Enchaînés et une année plus tard, elle en devient présidente. Ce n'est que pour très peu de temps puisque la jeune fille préfère rester au contact des élèves. Elle se contente d'être professeure et enseigne le pouvoir magnétique. Une vie simple s'installe alors malgrès les épreuves que lui réserve la vie : sa mère alors âgée est libérée de l'hôpital psychiatrique où elle avait été placée et étant donné les soucis financiers de son père c'est Elanyre qui doit s'en occuper. Déjà juste en vivant seule chez elle, elle décide de s'occuper de son père uniquement car il est le seul ayant vécu avec elle dans sa jeunesse. Elanyre tiendra son père en sûreté jusqu'à sa mort à l'âge de 75 ans. Mort prématurée qui chamboulera la jeune femme mais qui s'en doutait vu le stress de son père. Ce n'est que trois années plus tard que Mme. Miya mourra elle aussi. Elanyre décide de changer de ville mais pas de continent : elle aime trop les orages et les surprises naturelles. Habitant à Stastyria, elle se dirige vers Parastasiry pour vivre l'heureuse Fête du Soleil. Elle se disait qu'elle pourrait tisser des liens avec les habitants mais les malheurs ne la quittent jamais vraiment ...

A ses 24 ans, Elanyre arrive à Parastasiry où elle vit la Fête du Soleil. Malheureusement, l'accès lui est interdit car ses cheveux la font passer pour quelqun d'Undista. Furieuse, elle décide de leur montrer ses oreilles pointues, qui sont pour elle son plus grand défaut. Les gardes la laisse passer mais elle fut atteinte par une maladie provoquée par une morsure de bête et ne put donc pas assister à la Fête. Très malade deux années, ce n'est qu'à vingt-six ans qu'elle faillit voir enfin la magnifique Fête du Soleil. "Faillit" est bien le mot puisqu'elle fit annulée à cause d'un soleil non présent et d'une énorme machine provoquant mille dégâts. Décidée à réaliser son rêve, Elanyre voulut arranger la situation coûte que coûte pour que le soleil revienne et son espoir reste vain.

Elanyre se mit alors à prier les Dieux, en particulier Helios. Elle a toujours cru en un dieu unique : Zephyr qui est pour elle source d'inspiration mais désormais, les quatres Dieux sont importants pour la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Présentations de Miya Elanyre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Miya, l'ange abandonnée ...
» Aika Hiiragi [présentations]
» présentations d'un animagi si possible [Validée]
» Présentations des nouveaux-elles
» Ellyana Lewing (Finie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destinée... :: Le Règlement :: Cartes d'Identité.-
Sauter vers: